Dalí Facts
History, art and culture
Anne Delorean

10 choses que vous ne saviez pas sur Salvador Dalí

Salvador Dalí, c’est bien plus qu’une moustache ! Cet artiste espagnol excentrique et visionnaire fut l’un des peintres surréalistes les plus connus au monde, et ses œuvres colorées et extravagantes font rêver tous ceux qui les observent. La Persistance de la mémoire (1931), Métamorphose de Narcisse (1937) ou encore Araignée du soir...Espoir ! (1940), voici quelques-uns des titres de ses tableaux célèbres.
Vous pensiez tout savoir de ce peintre surprenant ? Vous vous trompez ! L’équipe du Paris Pass vous présente dans cet article 10 choses que vous ne saviez pas sur Salvador Dalí...une découverte idéale, qui vous préparera à la visite de Dalí Paris, ce musée parisien dédié au surréaliste catalan.

1) Dalí a collaboré à un film d’animation expérimental de Walt Disney

Le film de Salvador Dalí et Walt Disney, appelé Destino, n’a été découvert par le grand public qu’en 2003, année où Disney a sorti le film pour la toute première fois. Le premier storyboard date de 1945, mais la Seconde guerre mondiale mit un terme aux activités de Disney, et la production de Destino fut arrêtée...jusqu’en 1999, où le neveu de Walt, Roy E. Disney, l’a redécouvert ! Le film raconte l’histoire d’amour entre un dieu et une femme prénommée Dahlia ; le surréalisme de Dalí se mêle au mythe grec du dieu du temps, Chronos.


2) Dalí pensait être la réincarnation de son frère, qui s’appelait lui aussi Salvador

Neuf mois avant la naissance de Dalí, son frère aîné Salvador mourut d’une infection de l’estomac. Ses parents nommèrent Dalí en l’honneur de ce frère, avec qui il partageait une ressemblance frappante. A l’âge de 5 ans, alors que la famille venait se recueillir sur la tombe de son frère, ses parents dirent à Dalí qu’il était la réincarnation de celui-ci. Cette idée de réincarnation traverse l’œuvre de Dalí, et montre l’impact psychologique qu’elle a eu sur lui.

3) Pour ne pas payer ses additions, Dalí dessinait au dos de ses chèques.


Dalí avait trouvé un moyen ingénieux de ne pas payer ses additions au restaurant : lorsqu’il invitait ses amis pour des dîners parfois extravagants, il dessinait derrière le chèque qu’il venait de rédiger. Personne ne voulait déposer le chèque à la banque et risquer de se séparer d’un original de Dalí ! L'artiste, donc, s’en tirait sans payer.


4) Dalí a également produit de l’art “commercial”

Salvador Dalí fut-il le premier des influenceurs ? En tous cas, il n’a pas hésité à collaborer avec des marques, à dessiner des publicités (comme Chupa Chups ou le logo de l’Eurovision 1969) ou à tourner dans des vidéos commerciales. Si bien que ses amis l’avaient surnommé “Avida Dollars”, une anagramme de son nom que l’on pourrait traduire par “Avide de Dollars.”

5) L’extravagance de Dalí se voyait aussi dans...ses animaux de compagnie

Dalí était le maître d’un ocelot prénommé Babou, qui l’accompagnait au restaurant et lors de tous types d’événements. On raconte qu’un jour à Manhattan, l’ocelot effraya le propriétaire d’un restaurant...mais Dalí le rassura, en lui disant que les taches de Babou n’étaient que de la peinture.

6) Dalí était aussi connu pour ses étranges obsessions

Les anecdotes ne manquent pas quand l’on commence à raconter les comportements étranges de Salvador Dalí. Voici quelques-unes de ces extravagances : un jour, Dalí arriva à un cours vêtu d’une combinaison de plongée et d’un scaphandre (que quelqu’un dû briser quand le peintre commença à suffoquer) ; il fit un road-trip d’Espagne à Paris dans une Rolls Royce Phantom II remplie de...choux-fleurs ; il fut aussi pris d’une obsession pour Hitler, qu’il peignit en train de se masturber, entouré de chevaux.

7) Dalí chercha à se faire exclure de l’école d’art...et il y parvint (deux fois)


Salvador Dalí se fit exclure d’école d’art, et pas une fois, mais deux fois ! Il étudiait à l’Academia de San Fernando, et, en 1923, fut accusé d’avoir encouragé une manifestation d’élèves...viré ! Dalí fut réintégré en 1926, puis exclu de nouveau lorsqu’il déclara que le jury qui devait l’évaluer n’était pas assez compétent.

8) Dalí rencontra sa femme, Gala, alors qu’elle était déjà mariée

Elena Ivanovna Diakonova, que l’on connaît mieux de son surnom Gala, était mariée au poète surréaliste Paul Edouard quand Dalí la rencontra en 1929 : il tomba immédiatement amoureux d’elle ! Eluard et Gala étaient connus pour avoir une relation ouverte, mais elle finit par divorcer et se remarier avec Dalí (une relation ouverte également).

9) Dalí fut une figurante marquante du surréalisme...mais il fut chassé du mouvement en 1934

Sa brouille avec André Breton (le leader du mouvement surréaliste), sa glorification de l’Allemagne d’Hitler, sa neutralité vis-à-vis de Francisco Franco...tout ceci mena à son exclusion du mouvement en 1934. Les œuvres de Salvador Dalí continuèrent toutefois à être présentée durant les expositions.

10) En vieillissant, Dalí devint incapable de peindre

A l’âge de 76 ans, Dalí fut diagnostiquée de la paralysie de Bell, une maladie qui l’empêcha de peindre et même de tenir un pinceau. Cela le plongea dans une profonde dépression, accentuée par les problèmes de son mariage avec Gala et par l’idée de sa mort prochaine.

Quelques informations sur Dalí Paris

Le musée Dalí Paris abrite la plus grande collection d’œuvres de Salvador Dalí en France ! Vous pourrez y admirer plus de 300 œuvres du peintre surréaliste catalan : tableaux, sculptures, gravures, objets, mobiliers...tout vous plongera dans son univers unique.
Il est situé 11, rue Poulbot, dans le 18ème arrondissement de la capitale, et est facilement accessible par les lignes de métro 2 (station Anvers) et 12 (stations Abbesses ou Lamarck-Caulaincourt). Vous pouvez également emprunter le funiculaire de Montmartre pour vous y rendre.
Le musée est ouvert tous les jours de 10h à 18h. Une entrée plein tarif coûte 14€, et les demi-tarifs entre 10€ et 12€. La visite est gratuite pour les enfants de moins de 8 ans. Vous pouvez ajouter un audioguide, au prix de 3€.
Rendez-vous sur le site Internet du musée pour être au courant de toutes les expositions et de tous les événements !
Dalí Paris fait partie des formules du Paris Pass, bien sûr ! Avec nous, vous êtes sûr de bénéficier des meilleurs tarifs – génial, non ?

Love this article? Why not share it:

Achetez en toute confiance

Annulation gratuite

Nous comprenons que vos projets peuvent changer. C'est pourquoi tout pass non activé est remboursable jusqu’à 90 jours après l’achat.

En savoir plusChevron Icon

Des questions ?

Parcourez notre FAQ. Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, nos agents du live chat sont à votre écoute.

Voir la FAQChevron Icon

The Paris Pass® est bien noté. Lisez les avis de nos clients.

Rejoignez-nous ! On a un petit cadeau de -5% pour vous...

C'est cadeau ! Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir des offres promotionnelles exclusives, des conseils de voyage et bien d'autres avantages.

  • Thick check Icon